Pour avoir, entre autres, publié, via le site Wikileaks, des crimes de guerres américains, Julian Assange est aujourd’hui enfermé à la prison de Belmarsh à Londres. Ses conditions de détention portent atteinte non seulement à sa dignité, mais aussi à sa vie.

 

Ses droits les plus fondamentaux sont bafoués et il est soumis à «une torture psychologique aux lourdes conséquences physiques, qui met sa vie en danger immédiat », selon Nils Melzer rapporteur spécial de l’ONU.

 

Nous sommes consternés et inquiets face à l’indifférence générale et le silence des médias nationaux et internationaux face à une telle violation de ses droits. Selon nous, celle-ci concerne non seulement la liberté, la dignité de la personne humaine, mais aussi la liberté d’expression et la liberté de la presse qui sont les fondements d’une démocratie.

 

 Notre groupe « Belgium4Assange » s’est constitué sur cette base.

 

Nous entendons sensibiliser et informer à propos de Julian Assange et d’autres lanceurs d’alertes et appeler les médias et les décideurs politiques à agir pour la libération immédiate de Julian Assange.

 

« Belgium4Assange » est  composé de quelques personnes parmi lesquelles : Marie-France Deprez (du comité Free Assange), Vincent Engel (écrivain, professeur à lUCLouvain), Vasantha Fagard, Christophe Marchand (avocat), Marc Molitor (journaliste), Delphine Noels (réalisatrice) , Pascale Vielle (professeure droit social UCLouvain), ainsi que de l’association Carta Academica.